Assemblée Générale Elective

   

C'est devant une salle comble (plus de 100 pêcheurs) que  l’assemblée générale Elective présidé par Jean Louis Gabriel s’est déroulée salle de l’hexagone, en   présence de Mr Rémy Rebeyrotte, Maire d’Autun, Mr Pascal  Pomarel adjoint aux sports et loisirs,  Christian Large vice-président de la fédération de pêche de Saône et Loire et Marie Claude Barnay.

 



C’est par une minute de silence en hommage aux victimes des attentats à Paris du 13 novembre dernier et au décès du doyen de l’UGAPM Lucien Mangematin qu’a débuté notre assemblée.

Ensuite Michel Drouot, trésorier de l’association nous dressa un bilan des ventes de cartes de pêche 2015  avec une augmentation de 4.90 %, 1241 carte contre 1145 l’an passé,  suivi du bilan financier (les comptes ont été arrêtés au 31.10.2015),  ces comptes  ont été  toutefois  vérifié par nos deux commissaires aux comptes : (Jean-François Desvignes et Louis Lovernay) .

Jean Louis Gabriel présenta  le  rapport moral, ou il est revenu sur quelques points important de l’année 2015 le déversement des truites,  1er concours Float-tube, la vidange, la pêche et les travaux au plan d’eau du vallon.

Le rapport financier et moral n’on pas été votés, ils le seront à une assemblée générale en début d’année.

La deuxième partie de cette assemblée fut consacré à l’élection du conseil d’administration de l’Union Gaule Autunoise pour la période 2016-2020.

Jean Louis fut un rappel sur le déroulement du scrutin et un appel à candidature.

Deux listes se sont présentées : une  conduite par Jean Louis Gabriel et une autre par Franck Pacaud.

Tous les candidats se sont présentés devant l’assemblée.

La table de vote a été tenue  par nos 3 gardes assermentés,  2 contrôlaient la validité des cartes des pêches  en prenant soin d’accolé  une marque sur celle-ci pour éviter plusieurs passages,  ce n’est qu’ une fois la feuille de vote signée par le votant, que le garde lui remettaient les deux bulletins et une enveloppe, ensuite passage à l’isoloir et pour terminer à  l’urne sous la surveillance de notre 3ème garde et d’un candidat de l’autre liste.